728 x 90
JE VEUX PARTICIPER AU PROCHAIN MAGAZINE

ÉDITORIAL | ART4ANY N°6 - AVRIL 2021

  • A l

    Bienvenue à tous !

    Philippe Fares en tant que sculpteur contemporain plasticien conçoit et réalise lui-même ses créations sans aucune sous-traitance extérieure. L’élaboration d’une œuvre se fait en quatre étapes. Dans un premier temps, il confectionne un véritable avant-projet avec des croquis réalisés sur papier. Vient ensuite le projet proprement dit avec une phase de dessins, de calculs mathématiques, de géométrie descriptive et d’études sur la résistance des matériaux. Les méthodes de fabrication et la façon dont va être réalisée la pièce constituent l’étape suivante.

    L’artiste rassemble alors l’ensemble des matériaux qui vont composer l’œuvre. À l’instar de sa sculpture métal, Le stade final de la fabrication est souvent réalisé par assemblage permanent, avec collage structural de formes en 3D et de surfaces réglées ou non dans l’espace. L’artiste utilise principalement des matériaux de dureté et de densité équivalente, en rapport avec les colles préconisées (métal, verre, granit, céramique, ardoise massive, etc. / colles époxy ou polyuréthanes et polymères). L’objectif est d’éviter une anisotropie excessive dans ses créations.

  • A L'HONNEUR : PHILIPPE FARES !

    Philippe Fares est né le 8 décembre 1958 à Paris. Il est père de deux enfants. L’artiste a grandi en Afrique subsaharienne où il a été sensibilisé aux arts plastiques et plus précisément aux Arts premiers. Sa mère, professeur de français, lui enseignait les nuances et différences dans l’Art des civilisations traditionnelles bantou, peul et bamiléké.

    De retour en France à l’âge de 16 ans, il parfait sa culture des Arts occidentaux et suit des études scientifiques qu’il achèvera par un diplôme d’ingénieur (ESTP Paris).

    Philippe Fares conçoit et réalise des formes en volume qui interagissent le plus souvent avec leur environnement direct. En majorité composé de surfaces réglées, son corpus de créations est intrinsèquement lié aux mathématiques et à la géométrie.

    L’artiste procède par assemblage structurel permanent pour élaborer ses travaux. Le ciment, le béton, la céramique, le verre, le métal ou le bois constituent l’essentiel des matériaux utilisés pour la réalisation des sculptures.

    Philippe Fares compare la construction d’un grand bâtiment à la réalisation d’une gigantesque sculpture. Le rapport entre couleurs, dimensions et positions est essentiel.

    La proportion entre l’horizontale, la verticale et la profondeur est à l’image des trois dimensions qui nous entourent. Elle se conjugue avec les oppositions qui régissent d’une façon générale la vie et l’espace, le plus et le moins, ce qui existe et ce qui n’existe pas.

    La lumière artificielle baigne certaines de ses créations dans un champ chromatique spécifique et amplifie le contraste des lignes directrices.

    La dimension de l’œuvre est essentiellement déterminée par l’architecture qui l’encadre ou l’espace orthonormé avoisinant, lui-même redéfini par des projections de lumière.

PROMOTIONNEZ VOTRE ART

À LA UNE

Témoignages en vidéos

Paroles d'artistes

Vrai ou Faux ? Une série humoristique sur l'art